MAHJOUB BEN BELLA. LES BELLES FEUILLES.

Du 24 octobre 2015 au 31 janvier 2016 - La Piscine, Roubaix, France.

  • Ben Bella, Aquarelle sur gravure.

    Page d'écriture, 2008. Aquarelle sur gravure, 33 x 25 cm. Collection privée. © Mahjoub Ben Bella. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

  • Ben Bella, Thaï II.

    Thaï II, 2003. Technique mixte sur papier thaï, 79 x 55 cm. Don de l'artiste. Musée, Institut du monde arabe, Paris. Fonds Claude & France Lemand-IMA 2019. © Mahjoub Ben Bella. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

  • Ben Bella, Maya.

    Maya, 2009. Technique mixte sur papier Népal, 88 x 68 cm. Don de l'artiste. Musée de l'Institut du monde arabe, Paris. Fonds Claude & France Lemand-IMA 2019. © Mahjoub Ben Bella. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

Mahjoub Ben Bella, Les belles feuilles. La Piscine, Roubaix, France.

24 OCTOBRE 2015 - 31 JANVIER 2016

Communiqué du Musée.

Compagnon de route du musée de Roubaix bien avant qu’il ne s’installe dans la piscine de la rue des Champs, Mahjoub Ben Bella présente cet automne son œuvre graphique. Si l’artiste est reconnu pour ses grands formats où se devine sa gestuelle obstinée et dansée, La Piscine fait aujourd’hui le choix de montrer le travail sur papier qui accompagne le peintre depuis ses débuts.

Les signes sont toujours présents sur ces œuvres fragiles. Mais, alors que sur la toile ils pourraient être perçus comme un chant qui s’écoute et se regarde, ici ils se déchiffrent et ils se lisent, roman inachevé et toujours en chemin de la vie de l’artiste, de son histoire, sa mémoire, sa culture, sa passion…

Plus de cent oeuvres seront réunies pour cet événement qui évoquera les différentes facettes de l’oeuvre sur papier de Mahjoub Ben Bella. La qualité même des feuilles utilisées qui peuvent ajouter au côté précieux de ce travail, l’intimité des carnets de croquis où s’effeuille à nos yeux écarquillés toute la richesse d’une inspiration déliée, le répertoire des formes ou de l’informel qui nous place tantôt devant la virtuosité d’une gestuelle abstraite, tantôt devant le souvenir magicien d’une architecture sacrée autant qu’imaginaire, l’élégance discrète de l’aquarelle, l’épaisseur mate de la gouache et la stridence graphique de l’encre noire, les mises en page autocentrées ou les motifs en all over …

L’exposition, nichée dans les cocons sensibles des cabines le long du grand bassin, permet d’entrer en communion avec la cohérence et la diversité d’un oeuvre qui s’impose aujourd’hui comme l’un des plus singuliers et des plus riches d’une modernité autonome.

Depuis 1996, le musée de Roubaix a mené plusieurs projets avec Mahjoub Ben Bella. Cette nouvelle aventure est une proposition qui, dans la diversité des techniques, des périodes et des supports représentés, suscite une autre émotion et une autre connaissance d’un artiste dont les racines ont superbement nourri, depuis son arrivée à Tourcoing en 1965, le paysage esthétique de notre région.

Commissaires de l’exposition :
Brigitte Ben Bella et Sylvette Botella-Gaudichon.
A l’occasion de cette exposition un catalogue sera publié par Atelier Galerie Éditions. Texte d’Alain Jaubert.

Copyright © Galerie Claude Lemand 2012.

Réalisation :: www.arterrien.com