LUMIERES DU LIBAN. Artistes du Liban, 1950-2021.

Du 21 septembre 2021 au 2 janvier - Institut du monde arabe

  • BAALBAKI, Yuk.

    Yuk (Armoire), 2012. Polyptyque. Acrylique sur bois, 235 x 230 cm. Donation Claude et France Lemand. Musée, Institut du monde arabe, Paris. © Ayman Baalbaki. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

  • Abboud, L’Aube.

    L'Aube, 2003. Huile sur toile, 105 x 120 cm. Monographie page 292. Donation Claude & France Lemand. Musée, Institut du monde arabe, Paris. © Succession Shafic Abboud. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

  • El-Hajj, Une Promenade.

    Une Promenade, 2011. Acrylique et huile sur toile, 150 x 175 cm. Donation Claude & France Lemand. Musée, Institut du monde arabe, Paris. © Fatima El-Hajj. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

  • Etel Adnan, Paysage.

    Paysage, 2014. Huile sur toile, 32 x 41 cm. Donation Claude & France Lemand. Musée, Institut du monde arabe, Paris. © Etel Adnan. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

  • Takreti, Baluchons 3.

    Baluchons 3, 2017. Acrylique sur toile, 146 x 114 cm. Donation Claude & France Lemand. Musée, Institut du monde arabe, Paris. © Khaled Takreti. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

  • DARGHOUTH, L’Abîme appelle l’Abîme.

    L'Abîme appelle l'Abîme, 2020. Polyptyque de 24 toiles. Acrylique sur toile, 200 x 360 cm. Fonds Claude et France Lemand-IMA. Musée, Institut du monde arabe, Paris. © Tagreed Darghouth. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

  • ALBRAEHE, Paris. Dream Catchers. Autoportrait.

    Paris. Dream Catchers. Autoportrait, 2020. Huile sur toile, 114 x 146 cm. Donation Claude & France Lemand 2021. Musée, Institut du monde arabe, Paris. © Anas Al Braehe. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

  • SARGOLOGO, Carbone 14. La Faille 1.

    Carbone 14. La Faille 1, 2021. Photographie originale sur papier, 78 x 58 cm. Signée et numérotée par l’artiste. Edition de 7 + 2 EA. © François Sargologo. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

LUMIERES DU LIBAN. Artistes du Liban, 1950-2021.
___

www.imarabe.org

Les artistes disent souvent que la lumière naturelle du Liban est exceptionnelle. Mais par « lumières » j’entends surtout les personnalités qui ont fait de Beyrouth et du Liban le pays-lumière de l’Orient, qui ont brillé à toutes les époques de son histoire tourmentée, même si au fil des décennies, et par la faute des clans dominants corrompus et incompétents, le Liban est plongé dans un chaos politique, économique, financier, social, sanitaire, alimentaire et même culturel. Mais le Liban reste un pays d’où jaillit la lumière, même du plus profond des ténèbres  !

Lumières du Liban nous permettra de témoigner de la face lumineuse d’un autre Liban, creuset de civilisations et de cultures disséminées à travers les cinq continents. Ce Liban, inventeur de la marine marchande et de l’alphabet, facteur de liens millénaires entre les peuples, créateur de la Nahda laïque, cette renaissance de la langue, des lettres et de la pensée politique et sociale d’un nouveau Monde arabe moderne, libéré autant du joug des Ottomans que des croyances et des interdits de religions et de sociétés sclérosées et féodales.

Dès le lendemain des explosions du 4 août 2020, nous avons lancé avec M. Jack Lang, président de l’IMA, trois initiatives pour transformer la tragédie en actions positives, pour marquer notre solidarité avec le peuple libanais et plus particulièrement avec le monde des arts et de la culture.

Lumières du Liban est une exposition d’art moderne et contemporain du Liban transfrontière. Elle entend témoigner de la grande créativité de trois générations d’artistes du Liban et de ses diasporas de 1950 à 2021, éclairer l’originalité, la richesse et l’universalité de leurs créations et en faire la promotion en France, en Europe et par le monde, pour les faire apprécier à leur juste valeur dans l’histoire universelle des Arts.

Si cette exposition peut démontrer combien ce petit pays est grand et qu’il a quelque chose de particulier à offrir au monde malgré tous ses malheurs, alors nous aurons gagné !

Copyright © Galerie Claude Lemand 2012.

Réalisation :: www.arterrien.com