Benanteur. Un itinéraire. Peintures, 1957-2011.

Du 19 janvier au 25 février 2011 - Espace Claude Lemand

  • BENANTEUR, Le Hoggar.

    Le Hoggar, 1960. Huile sur toile, 100 x 200 cm. Monographie page 30. Donation Claude & France Lemand. Musée, Institut du monde arabe, Paris. © Succession Abdallah Benanteur. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

  • Benanteur, Les Ancêtres.

    Les Ancêtres, 1992. Huile sur toile, 150 x 150 cm. © Abdallah Benanteur. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

  • Benanteur, Méditerranéens

    Méditerranéens, 1992. Huile sur toile, 130 x 162 cm. Monographie page 159. Donation Claude & France Lemand. Musée, Institut du monde arabe, Paris. © Abdallah Benanteur. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

Raoul-Jean Moulin. « Renouvelée d’année en année par la connaissance approfondie des musées, désormais affranchie de l’expérience parallèle de la gravure, la peinture de Benanteur, renonçant peu à peu à la discipline du dépouillement, se donne résolument toute à elle-même et se découvre un nouveau paysage, non point étranger au précédent bien que différent de nature, comme un autre versant de sa quête, où peut librement s’accomplir une certaine forme de béatitude, une manière de jardin paradisiaque restituant en les associant les mille et un matins du monde. Ici d’un triptyque à l’autre, Arabia (1984), Les élus (1986), L’élu (1987), la figure n’est plus qu’un indice, le repère qui désigne la mesure de l’homme aux prises avec le monde et les éléments. Terre de l’enchantement, à l’exemple du diptyque de La fugue (1988), qui n’est plus altérée mais baignée de lumière au levant et au couchant, parcourue par la fraîcheur des rivières courant les campagnes, dissimulant les sources dans l’herbe drue des prairies et dans la mousse des rochers des forêts profondes. » (Raoul-Jean Moulin, L’imaginaire selon Benanteur, in BENANTEUR, Peintures, Monographie Volume 1 publiée par Claude Lemand Editeur d’Art, Paris, 2002)

Copyright © Galerie Claude Lemand 2012.

Réalisation :: www.arterrien.com