En souvenir d’Abdallah BENANTEUR, qui nous a quittés le 31 décembre 2017.

Du 31 décembre 2017 au 30 décembre 2018 - Espace Claude Lemand

  • ABDALLAH BENANTEUR, Portrait en 2007 par DAHMANE.

    ABDALLAH BENANTEUR, Portrait en 2007 par DAHMANE. © Dahmane. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

  • BENANTEUR, Le Bois d’Amour.

    Le Bois d'Amour, 1981. Huile sur toile, 130 x 97 cm. Donation Claude et France Lemand. Musée, Institut du monde arabe, Paris. Copyright Succession Abdallah Benanteur. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

ABDALLAH BENANTEUR S’EST ETEINT LE 31 DECEMBRE 2017.

Claude et France Lemand et les collectionneurs amis du grand peintre présentent à ses fils, Dahmane et Younès Benanteur, leurs plus sincères condoléances et les assurent de leur fidélité à l’œuvre admirable de leur père.

« Né en 1931 à Mostaganem, Abdallah Benanteur a baigné dans un milieu familial et culturel algérien sensible à l’écriture et au livre manuscrit enluminé, à la poésie mystique musulmane, à la musique et au chant andalous. Il s’établit à Paris en 1953, dont il fait sa capitale de vie et de création.

Imprégné par la culture arabe de son Algérie natale, par la grande peinture européenne des musées de France et d’Europe, par les arts graphiques et les manuscrits d’Europe, d’Orient et d’Extrême-Orient, nourri par l’imaginaire des poètes du monde entier, il a su créer une oeuvre personnelle et sublime, des paysages poétiques baignés par la lumière réelle de sa Méditerranée natale et de sa Bretagne d’adoption et une lumière transcendantale qui transfigure les paysages de la mémoire en paradis peuplé de ses chers « Elus ».
(Claude Lemand)

Copyright © Galerie Claude Lemand 2012.

Réalisation :: www.arterrien.com