News

25 février 2015

L’EPOPEE D’AL-AZZAWI . New York. The Armory Show 2015.

L’EPOPEE D’AL-AZZAWI .
par Emmanuel Daydé

En 1913, l’Amérique découvrait avec stupeur l’art des avant-gardes à l’Armory Show de New-York. Renaissant de ses cendres en 1999, la plus grande foire d’art contemporain de New-York ne choque plus grand monde, mais révèle aujourd’hui l’ampleur de la modernité arabe, avec un Dia Al-Azzawi au premier plan.

Parmi les 1112 oeuvres présentées à l’Armory Show de 1913, le Nu descendant un escalier de Marcel Duchamp – immédiatement rebaptisé « Explosion dans une fabrique de tuiles » par un critique - avait fait scandale. En confiant le commissariat de l’édition 2015 à l’anglo-égyptien Omar Kholeif, c’est tout le Moyen-Orient, l’Afrique du Nord et la Méditerranée qui créent une sensation nouvelle en se retrouvant brutalement sous les sunlights.

Et l’irakien de Londres à la chevelure de lion, Dia Al-Azzawi - ce pionnier de l’art arabe contemporain que présente en majesté la galerie parisienne Claude Lemand - pourrait bien y être consacré comme le Picasso qui manquait à l’Orient. Et pas seulement pour son vibrant polyptyque en noir et blanc sur le massacre de Sabra et Chatila, ou pour toutes ses œuvres silencieuses suscitées par la guerre du Golfe. Ayant longtemps travaillé au service des antiquités en Irak, cet artiste engagé, mais engagé du côté de la joie malgré tout, s’appuie sur la mémoire et sur le sol pour défier le temps et les hommes.

Mêlant les formes élancées sumériennes et babyloniennes aux sédimentations en lamelles des roses des sables, empruntant ses vives couleurs aux kilims des femmes du sud de l’Irak comme aux savantes mises en page des miniatures arabes, sa peinture immémoriale et saturée – devant laquelle on cligne souvent des yeux, comme devant le soleil du désert - agit comme une cristallisation de l’espace. « Méprise la mort, ne pense qu’à la vie ! » dit Gilgamesh à son ami Enkidu dans l’épopée mésopotamienne. Comme le mythique roi d’Uruk qui n’accepte pas la mort, Dia Al-Azzawi, en traçant des signes et en élevant des stèles au futur antérieur, traduit la vanité de toute quête éperdue d’immortalité.

Dans une indifférence affichée pour l’abstraction ou pour la figuration, les longilignes figures enchevêtrées d’Enkidu et la courtisane de 1987 renvoient à la toile criblée de balles de The Target (La cible) comme aux morceaux de corps – bras, jambe ou tête de cheval – arrachés au grand triptyque The Wounded Soul (L’âme blessée) de 2014. Portant, comme Francis Bacon, « la chose figurative de façon plus violente et plus poignante au niveau du système nerveux » en abstractisant sa figuration tragique sur un fond uni rouge sang, Azzawi transpose là sa totémique sculpture du cheval blessé de l’imam Hussein, petit-fils de Mahomet, assassiné à Karbala en Irak. Avec la solennité retenue d’une Passion, The Wounded Soul évoque la liquidation des intellectuels irakiens. Symbole populaire et religieux, le cheval d’Hussein, avec son œil sumérien immense, pleure sur l’Irak, pays de la terre brûlée, livré à toutes les terreurs.

Les désastres de la guerre, comme hachés par une impossible abstraction, par le jeune Ahmed al Soudani, n’auraient jamais été possibles sans l’art rugissant d’Al-Azzawi. « En archéologie, rappelle l’artiste, on juge utile de consolider et de sauvegarder tout ce qui reste, plutôt que de tout reconstruire ». C’est à cette sauvegarde des derniers jours de l’humanité que se livre Azzawi le magnifique.

Claude Lemand présente Dia Al-Azzawi, The Armory Show, Pier 94, New-York, du 5 au 8 mars.

22 octobre 2018

UNE PASSION A PARTAGER. La DONATION CLAUDE & FRANCE LEMAND de 1300 oeuvres au MUSEE de l’Institut du monde arabe.

29 août 2018

NUIT BLANCHE 2018 - YOUSSEF ABDELKE - UNE DONATION CONTRE LA MORT EN SYRIE. - Institut du monde arabe, Musée. - 6 OCTOBRE 2018.

25 mai 2018

ETEL ADNAN - Exposition du 15 Juin au 7 Octobre 2018 - ZENTRUM PAUL KLEE, Berne, Suisse.

16 mai 2018

ABDALLAH BENANTEUR, LE CHANT DE LA TERRE. Rétrospective-Hommage. Exposition du 9 juin au 9 septembre 2018.

1er mars 2018

AZZAWI, SABRA ET SHATILA. Exposition du 11 avril au 16 septembre 2018. - Musée. Institut du Monde arabe.

4 février 2018

PICASSO, GUERNICA. - Musée national Picasso-Paris.

22 janvier 2018

PORTRAIT DE L’OISEAU-QUI-N’EXISTE-PAS. Maison des Arts, ANTONY.

14 janvier 2018

ABDALLAH BENANTEUR S’EST ETEINT LE 31 DECEMBRE 2017.

12 juin 2017

TOUR DU MONDE EN TONDO - Musée de l’Hospice Saint-Roch - Ville d’ISSOUDUN.

11 octobre 2016

ETEL ADNAN A L’INSTITUT DU MONDE ARABE. 18 Octobre 2016 - 1er Janvier 2017.

7 août 2016

DIA AL-AZZAWI TO LAUNCH RETROSPECTIVE IN DOHA.

24 février 2016

SEGUÍ, LA PEINTURE EN MIROIRS. Musée de l’Hospice Saint-Roch, ISSOUDUN. Du 27 février au 22 mai 2016.

30 septembre 2015

MAHJOUB BEN BELLA, LES BELLES FEUILLES. La Piscine, Roubaix, France. 24 OCTOBRE 2015 - 31 JANVIER 2016

24 septembre 2015

FATIMA EL-HAJJ, THE SONG OF THE EARTH.

18 septembre 2015

MANABU KOCHI . Art Paris Art Fair 2015 .

18 septembre 2015

KEVORK MOURAD . Art Paris Art Fair 2015 - Mucem 2015 .

18 septembre 2015

ABDALLAH BENANTEUR . Art Dubai Modern 2015 - Stand M7 .

27 février 2015

SHAFIC ABBOUD . The Armory Show 2015 + Art Dubai Modern 2015.

25 février 2015

L’EPOPEE D’AL-AZZAWI . New York. The Armory Show 2015.

7 novembre 2014

ETEL ADNAN, Writing Mountains. Museum der Moderne Salzburg. Retrospective, 15 Nov. 2014 - 08 March 2015.

1er septembre 2014

GERD LANGE DESIGN. In the Context of Serial production. 1962-2007.

3 juillet 2014

ISSOUDUN - Musée de l’Hospice Saint Roch - Entretien entre Claude Lemand et Tom Laurent - Art Absolument - Juillet 2014

21 mai 2014

ISSOUDUN - PORTRAIT DE L’OISEAU-QUI-N’EXISTE-PAS - Exposition du 22 mai au 31 août 2014 .

8 mai 2014

ETEL ADNAN ET LA MODERNITE ARABE .

19 mars 2014

YOUSSEF ABDELKE - 2 EXPOSITIONS A PARIS : GRAND PALAIS + GALERIE CLAUDE LEMAND

9 mars 2014

TONDO INTERNATIONAL - ART BAHRAIN - ART PARIS ART FAIR 2014

10 janvier 2014

SHAFIC ABBOUD, LE PROPHETE .

29 octobre 2013

SHAFIC ABBOUD. Texte de Claude Lemand.

29 octobre 2013

SHAFIC ABBOUD. Text by Claude Lemand.

28 octobre 2013

ABDALLAH BENANTEUR. Le Fleuve et le Volcan. Texte de Claude Lemand.

16 octobre 2013

BENANTEUR, Peintures. LA GAZETTE DROUOT. Expositions par Lydia Harambourg.

5 mars 2013

Grand Palais - Art Paris Art Fair - C21 Galerie Claude Lemand - 27 mars - 1er avril 2013. Dia Al-Azzawi, Bilad al-Sawad & other works, 1978-2011.

15 novembre 2012

Claude Lemand. Une passion à partager.

20 mai 2011

Eblouissante rétrospective de Shafic Abboud à l’IMA.

Copyright © Galerie Claude Lemand 2012.

Réalisation :: www.arterrien.com