News

11 octobre 2016

ETEL ADNAN A L’INSTITUT DU MONDE ARABE. 18 Octobre 2016 - 1er Janvier 2017.

Communiqué.

ETEL ADNAN. 18 octobre 2016 - 1er janvier 2017

Vernissage presse en présence de l’artiste et de Jack Lang, président de l’IMA :
lundi 17 octobre 2016 de 10h30 à 12h30

Pour la première fois en France, l’Institut du monde arabe célèbre Etel Adnan, figure incontournable de l’art contemporain, à travers une exposition monographique inédite.

Un hommage nécessaire

Deux ans après l’avoir décorée Chevalier des Arts et des Lettres à l’Institut du monde arabe, l’Institut poursuit son travail de valorisation et de diffusion en France de l’oeuvre fondamentale de la peintre, écrivain et poète américano-libanaise. Protéiforme et foisonnante, sa production artistique se situe à la croisée de l’image et du texte. Pour Etel Adnan, écriture et peinture sont en effet les deux modes d’expression d’une même langue. Celle qu’elle a composée entre le Liban, la France et les Etats-Unis, au fil des soubresauts de l’histoire et en écho à son engagement politique.

Traduite et publiée dans de nombreux pays, Etel Adnan a été exposée à la White Cube Gallery de Londres, au Whitney de New York, au musée d’art moderne de Doha au Qatar mais également à la Documenta de Kassel en 2012 et, tout récemment, à la Serpentine Gallery de Londres. L’Institut du monde arabe est la première institution française à consacrer une exposition monographique à cette artiste résidant à Paris depuis de nombreuses années.

Une vie de création et d’engagement
Née à Beyrouth en 1925 d’une mère grecque et d’un père syrien, Etel Adnan grandit au sein d’un véritable mille-feuille ethnique et culturel. Parlant le grec, le turc, l’arabe et le français, elle compose ses premiers poèmes en français à l’âge de vingt ans. Diplômée de la Sorbonne, de Berkeley et de Harvard, elle enseigne la philosophie de 1958 à 1972 en Californie et s’engage contre la guerre du Vietnam. Une autre guerre, celle du Liban où elle réside dans les années 1970, lui inspire Sitt Marie-Rose publié en 1977, devenu un classique de la littérature de guerre. De retour en Californie, Etel Adnan se réfugie à Sausalito où le Mont Tamalpais, visible de sa fenêtre, devient un motif récurrent de sa peinture. Aujourd’hui basée à Paris, Etel Adnan poursuit sa création artistique et sa production littéraire, toutes

Un parcours intime
Explorant les facettes multiples de son oeuvre, l’exposition monographique, imaginée par le commissaire Sébastien Delot, s’articule autour de quatre grands thèmes :

- Les Grands textes : en s’ouvrant sur la lecture de L’Apocalypse arabe, texte fondateur d’Etel Adnan, l’exposition met en lumière l’importance de l’écriture dans l’oeuvre de l’artiste et son engagement politique constant tout au long de sa vie.

- Le Mont Tamalpais : celui qu’elle considère comme sa « Montagne Sainte-Victoire » est un motif récurrent de sa peinture oscillant entre abstraction et figuration.

- Des ponts, des exils : la production artistique d’Etel Adnan évolue au rythme de ses nombreux déplacements. De New York à Beyrouth, de San Francisco à Paris, ses oeuvres s’inspirent de ces paysages et de ces atmosphères déclinés sur les pages des leporello.

- Un monde de couleurs et de sonorités : découverte en 1960 au Caire, la tapisserie est l’autre langage d’Etel Adnan qui manie les fils de couleur comme les mots et les pinceaux.

Pour cette première exposition monographique à l’Institut du monde arabe, des oeuvres jamais exposées ont été réunies, dont des chefs-d’oeuvre provenant de l’appartement parisien d’Etel Adnan.

ETEL ADNAN
18 octobre 2016 – 1er janvier 2017
Salle d’actualités (niveau -2)

Horaires  :
Du mardi au vendredi de 10h à 18h
Samedi, dimanche et jours fériés de 10h à 19h

Institut du monde arabe
1, rue des Fossés-Saint-Bernard
Place Mohammed V
75236 Paris Cedex 05

12 juin 2017

TOUR DU MONDE EN TONDO - Musée de l’Hospice Saint-Roch - Ville d’ISSOUDUN.

12 juin 2017

TONDO INTERNATIONAL EXHIBITION - City of Issoudun Museum - France.

11 octobre 2016

ETEL ADNAN A L’INSTITUT DU MONDE ARABE. 18 Octobre 2016 - 1er Janvier 2017.

7 août 2016

DIA AL-AZZAWI TO LAUNCH RETROSPECTIVE IN DOHA.

24 février 2016

SEGUÍ, LA PEINTURE EN MIROIRS. Musée de l’Hospice Saint-Roch, ISSOUDUN. Du 27 février au 22 mai 2016.

30 septembre 2015

MAHJOUB BEN BELLA, LES BELLES FEUILLES. La Piscine, Roubaix, France. 24 OCTOBRE 2015 - 31 JANVIER 2016

24 septembre 2015

FATIMA EL-HAJJ, THE SONG OF THE EARTH.

18 septembre 2015

MANABU KOCHI . Art Paris Art Fair 2015 .

18 septembre 2015

KEVORK MOURAD . Art Paris Art Fair 2015 - Mucem 2015 .

18 septembre 2015

ABDALLAH BENANTEUR . Art Dubai Modern 2015 - Stand M7 .

27 février 2015

SHAFIC ABBOUD . The Armory Show 2015 + Art Dubai Modern 2015.

25 février 2015

L’EPOPEE D’AL-AZZAWI . New York. The Armory Show 2015.

7 novembre 2014

ETEL ADNAN, Writing Mountains. Museum der Moderne Salzburg. Retrospective, 15 Nov. 2014 - 08 March 2015.

1er septembre 2014

GERD LANGE DESIGN. In the Context of Serial production. 1962-2007.

3 juillet 2014

ISSOUDUN - Musée de l’Hospice Saint Roch - Entretien entre Claude Lemand et Tom Laurent - Art Absolument - Juillet 2014

21 mai 2014

ISSOUDUN - PORTRAIT DE L’OISEAU-QUI-N’EXISTE-PAS - Exposition du 22 mai au 31 août 2014 .

8 mai 2014

ETEL ADNAN ET LA MODERNITE ARABE .

19 mars 2014

YOUSSEF ABDELKE - 2 EXPOSITIONS A PARIS : GRAND PALAIS + GALERIE CLAUDE LEMAND

9 mars 2014

TONDO INTERNATIONAL - ART BAHRAIN - ART PARIS ART FAIR 2014

10 janvier 2014

SHAFIC ABBOUD, LE PROPHETE .

29 octobre 2013

SHAFIC ABBOUD. Texte de Claude Lemand.

29 octobre 2013

SHAFIC ABBOUD. Text by Claude Lemand.

28 octobre 2013

ABDALLAH BENANTEUR. Le Fleuve et le Volcan. Texte de Claude Lemand.

16 octobre 2013

BENANTEUR, Peintures. LA GAZETTE DROUOT. Expositions par Lydia Harambourg.

5 mars 2013

Grand Palais - Art Paris Art Fair - C21 Galerie Claude Lemand - 27 mars - 1er avril 2013. Dia Al-Azzawi, Bilad al-Sawad & other works, 1978-2011.

15 novembre 2012

Claude Lemand. Une passion à partager.

20 mai 2011

Eblouissante rétrospective de Shafic Abboud à l’IMA.

Copyright © Galerie Claude Lemand 2012.

Réalisation :: www.arterrien.com