PORTRAITS DE L’OISEAU-QUI-N’EXISTE-PAS. - BOUTROS AL-MAARI.

Du 14 au 16 mai - Musée. Institut du monde arabe.

  • MAARI, Livre 1 + Livre 2. Portrait de l’Oiseau-Qui-N’Existe-Pas.

    Livre 1. Portrait de l'Oiseau-Qui-N'Existe-Pas, 2004. Livre d’artiste, poème manuscrit en arabe. Couverture et 22 pages peintes, 34 x 27 cm. dans une boîte peinte qui s’ouvre en triptyque, 30 x 40 x 5 cm. Donation Claude & France Lemand 2018. Musée, Institut du monde arabe, Paris. © Boutros Al-Maari et Succession Claude Aveline. Livre 2. Portrait de l’Oiseau-Qui-N’Existe-Pas, 2004. Livre d’artiste, poème manuscrit en français. Couverture et 28 pages peintes, 22,5 x 17 cm. dans une boîte peinte, 26 x 19 x 4,5 cm. Donation Claude & France Lemand 2018. Musée, Institut du monde arabe, Paris. © Boutros Al-Maari et Succession Claude Aveline.

  • MAARI, Petit polyptyque. Portrait de l’Oiseau-Qui-N’Existe-Pas.

    Portrait de l’Oiseau-Qui-N’Existe-Pas, 2015. Petit polyptyque 1. Technique mixte sur carton, 10 x 50 cm. Collection Claude et France Lemand. © Boutros Al-Maari. Courtesy Galerie claude Lemand, Paris.

  • MAARI, Petit polyptyque 2. Portrait de l’Oiseau-Qui-N’Existe-Pas.

    Portrait de l’Oiseau-Qui-N’Existe-Pas, 2015. Petit polyptyque 2. Technique mixte sur carton, 10 x 50 cm. Collection Claude et France Lemand. © Boutros Al-Maari.

  • MAARI, Livre 3. Portrait de l’Oiseau-Qui-N’Existe-Pas.

    Portrait de l’Oiseau-Qui-N’Existe-Pas, 2018. Livre d’artiste, poème manuscrit en allemand. Couverture et pages intérieures peintes, 29 x 21 cm. Collection Claude et France Lemand. © Boutros Al-Maari et Succession Claude Aveline.

  • MAARI, Portrait de l’Oiseau-Qui-N’Existe-Pas.

    Portrait de l'Oiseau-Qui-N'Existe-Pas, 2020. Acrylique et collage sur toile, 115 x 90 cm. © Boutros Al-Maari et Succession Claude Aveline. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

  • MAARI, Livre. Portrait de l’Oiseau-Qui-N’Existe-Pas.

    Portrait de l'Oiseau-Qui-N'Existe-Pas, 2018. Livre d'artiste composé de 8 pages, poème manuscrit en allemand. Technique mixte et collage sur carton, 23 x 24 cm. © Boutros Al-Maari et Succession Claude Aveline. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

  • MAARI, Portrait de l’Oiseau-Qui-N’Existe-Pas.

    Portrait de l’Oiseau-Qui-N’Existe-Pas, 2020. Technique mixte sur toile, 145 x 90 cm. © Boutros Al-Maari. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

PORTRAITS DE L’OISEAU-QUI-N’EXISTE-PAS - BOUTROS AL-MAARI.
Claude Lemand.

Les oiseaux de Boutros Al-Maari.

Encouragé par Claude Lemand durant son séjour pari­sien, Boutros al-Maari crée des livres d’artiste, sur des poèmes d’écrivains arabes contem­po­rains, et par­ti­cipe à diver­ses mani­fes­ta­tions inter­na­tio­na­les.

Dans les deux livres manus­crits et peints qu’il consa­cre au Portrait de l’Oiseau-Qui-N’Existe-Pas de Claude Aveline en 2004, il trans­crit le poème en fran­çais dans l’un et en arabe dans l’autre, peint toutes les pages et les dépose dans deux boîtes en bois, dont il peint l’exté­rieur et l’inté­rieur, à la manière des boîtes pré­cieu­ses de Damas.

L’oiseau-conteur d’Al-Maari est le per­son­nage cen­tral des soi­rées dans les cafés tra­di­tion­nels de Damas et des prin­ci­pa­les villes du Proche-Orient d’autre­fois, dont les récits héroï­ques ou facé­tieux tenaient en haleine, soir après soir, un public d’hommes et d’enfants. Son ico­no­gra­phie est dans l’esprit de la tra­di­tion popu­laire de figu­ra­tion poé­ti­que des pein­tu­res sous verre ou des manus­crits arabes enlu­mi­nés.

Ce poème ins­pire à nou­veau Boutros Al-Maari. En 2015, dans deux peti­tes pein­tu­res nar­ra­ti­ves et nos­tal­gi­ques, l’oiseau devient le sym­bole de l’amour perdu : un oiseau migra­teur mais infi­dèle. En 2018, il peint un livre avec le poème dans sa tra­duc­tion alle­mande, langue de son pays d’exil.

Copyright © Galerie Claude Lemand 2012.

Réalisation :: www.arterrien.com