PICASSO, GUERNICA. - Exposition du 27 mars au 29 juillet 2018. - Musée national Picasso-Paris.

Du 27 mars au 29 juillet - Musée national Picasso-Paris.

  • PICASSO, Etude pour Guernica (Tête de cheval).

    Pablo Picasso, Etude pour Guernica (Tête de cheval), Paris, 2 mai 1937. Musée de la Reine Sofia, Madrid. Photo © Musée de la Reine Sofia, Madrid. © Succession Picasso.

  • Azzawi, Massacres de Sabra et Chatila.

    We are not seen but Corpses (The Sabra and Chatila Massacres), 1983. Portfolio de 9 estampes originales, signées et numérotées, 100 x 75 cm. Extrait de Jean Genet, Quatre heures à Chatila. Edition limitée à 60 exemplaires. © Dia Al-Azzawi. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

PICASSO, GUERNICA.
- Du 27 mars au 29 juillet 2018.
- Musée natio­nal Picasso-Paris.

Le Musée natio­nal Picasso-Paris consa­cre une expo­si­tion à Guernica, chef-d’œuvre de Pablo Picasso, qui compte parmi les tableaux les plus connus au monde. Grâce notam­ment à un ensem­ble excep­tion­nel d’études pré­pa­ra­toi­res et d’archi­ves du Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía de Madrid, l’expo­si­tion pro­pose une lec­ture de l’his­toire de Guernica, sym­bole anti-fran­quiste et paci­fiste, et éclaire la ques­tion de l’enga­ge­ment poli­ti­que de Picasso. L’expo­si­tion est orga­ni­sée en par­te­na­riat avec le Musée Reina Sofia.

En écho à Guernica, le Musée natio­nal Picasso-Paris montre un choix d’œuvres d’artis­tes inter­na­tio­naux que l’exem­ple de Picasso a ins­pi­rés, dont Dia Al-Azzawi, artiste ira­kien établi à Londres depuis 1976 et que le mas­sa­cre des civils pales­ti­niens des camps de Sabra et Shatila, per­pé­tré en sep­tem­bre 1982, avait pro­fon­dé­ment bou­le­versé.

« Avec Guernica, Picasso a créé un tour­nant dans mon art et dans toute l’his­toire de l’art, il a réussi à inven­ter des sym­bo­les sim­ples et expres­sifs, his­to­ri­ques et uni­ver­sels, un style conforme à nos valeurs humai­nes et mora­les de refus de tout usage de la vio­lence contre les civils, qu’aucune idéo­lo­gie ou régime poli­ti­que ne peu­vent jus­ti­fier. » (Dia Al-Azzawi, 21.01.2018. Traduit de l’arabe par Claude Lemand)

Collection Claude & France Lemand.

www.musee­pi­cas­so­pa­ris.fr
www.ima­rabe.org

VISUELS :

- Pablo Picasso, Etude pour Guernica (Tête de cheval), Paris, 2 Mai 1937. Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía, Madrid. Photo © Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía, Madrid. © Succession Picasso 2018.

- Dia Al-Azzawi, We are not seen but Corpses. The Sabra and Shatila Massacres, Londres, 1983. Portfolio de 8 gra­vu­res et 1 litho­gra­phie sur papier, 100 x 75 cm. Signées et numé­ro­tées. Edition limi­tée à 60 exem­plai­res. Collection Claude & France Lemand. Photo © Dia Al-Azzawi. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

Copyright © Galerie Claude Lemand 2012.

Réalisation :: www.arterrien.com