Benanteur. Un itinéraire. Peintures, 1957-2011.

Du 19 janvier au 25 février 2011 - Espace Claude Lemand

  • BENANTEUR, Le Hoggar.

    Le Hoggar, 1960. Huile sur toile, 100 x 200 cm. Monographie page 30. Donation Claude & France Lemand. Musée, Institut du monde arabe, Paris. © Succession Abdallah Benanteur. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

  • Benanteur, Les Ancêtres.

    Les Ancêtres, 1992. Huile sur toile, 150 x 150 cm. © Abdallah Benanteur. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

  • Benanteur, Méditerranéens

    Méditerranéens, 1992. Huile sur toile, 130 x 162 cm. Monographie page 159. Donation Claude & France Lemand. Musée, Institut du monde arabe, Paris. © Abdallah Benanteur. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

Raoul-Jean Moulin. « Renouvelée d’année en année par la connais­sance appro­fon­die des musées, désor­mais affran­chie de l’expé­rience paral­lèle de la gra­vure, la pein­ture de Benanteur, renon­çant peu à peu à la dis­ci­pline du dépouille­ment, se donne réso­lu­ment toute à elle-même et se décou­vre un nou­veau pay­sage, non point étranger au pré­cé­dent bien que dif­fé­rent de nature, comme un autre ver­sant de sa quête, où peut libre­ment s’accom­plir une cer­taine forme de béa­ti­tude, une manière de jardin para­di­sia­que res­ti­tuant en les asso­ciant les mille et un matins du monde. Ici d’un trip­ty­que à l’autre, Arabia (1984), Les élus (1986), L’élu (1987), la figure n’est plus qu’un indice, le repère qui dési­gne la mesure de l’homme aux prises avec le monde et les éléments. Terre de l’enchan­te­ment, à l’exem­ple du dip­ty­que de La fugue (1988), qui n’est plus alté­rée mais bai­gnée de lumière au levant et au cou­chant, par­cou­rue par la fraî­cheur des riviè­res cou­rant les cam­pa­gnes, dis­si­mu­lant les sour­ces dans l’herbe drue des prai­ries et dans la mousse des rochers des forêts pro­fon­des. » (Raoul-Jean Moulin, L’ima­gi­naire selon Benanteur, in BENANTEUR, Peintures, Monographie Volume 1 publiée par Claude Lemand Editeur d’Art, Paris, 2002)

Copyright © Galerie Claude Lemand 2012.

Réalisation :: www.arterrien.com