ABDALLAH BENANTEUR S’EST ETEINT LE 31 DECEMBRE 2017.

Du 31 décembre 2017 au 31 janvier - Espace Claude Lemand

  • ABDALLAH BENANTEUR, Portrait en 2007 par DAHMANE.

    ABDALLAH BENANTEUR, Portrait en 2007 par DAHMANE. © Dahmane. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

ABDALLAH BENANTEUR S’EST ETEINT LE 31 DECEMBRE 2017.

Claude et France Lemand et les col­lec­tion­neurs amis du grand pein­tre pré­sen­tent à ses fils, Dahmane et Younès Benanteur, leurs plus sin­cè­res condo­léan­ces et les assu­rent de leur fidé­lité à l’œuvre admi­ra­ble de leur père.

« Né en 1931 à Mostaganem, Abdallah Benanteur a baigné dans un milieu fami­lial et cultu­rel algé­rien sen­si­ble à l’écriture et au livre manus­crit enlu­miné, à la poésie mys­ti­que musul­mane, à la musi­que et au chant anda­lous. Il s’établit à Paris en 1953, dont il fait sa capi­tale de vie et de créa­tion.

Imprégné par la culture arabe de son Algérie natale, par la grande pein­ture euro­péenne des musées de France et d’Europe, par les arts gra­phi­ques et les manus­crits d’Europe, d’Orient et d’Extrême-Orient, nourri par l’ima­gi­naire des poètes du monde entier, il a su créer une oeuvre per­son­nelle et sublime, des pay­sa­ges poé­ti­ques bai­gnés par la lumière réelle de sa Méditerranée natale et de sa Bretagne d’adop­tion et une lumière trans­cen­dan­tale qui trans­fi­gure les pay­sa­ges de la mémoire en para­dis peuplé de ses chers « Elus ».
(Claude Lemand)

Copyright © Galerie Claude Lemand 2012.

Réalisation :: www.arterrien.com