BENANTEUR - UNE PASSION A PARTAGER. PEINTURES, 1955-2011.

Du 18 mai au 23 juillet 2016 - Galerie Claude Lemand

  • Benanteur, Le Jardin de Saadi

    Le Jardin de Saadi, 1984. Polyptyque, huile sur toile, 95 x 120 cm. Collections Barjeel Art Foundation, Sharjah. © Abdallah Benanteur. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

  • Benanteur, L’Aube.

    L'Aube, 1997. Huile sur toile, 140 x 140 cm. © Abdallah Benanteur. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

  • Benanteur, Ouessantais.

    Ouessantais, 2011. Huile sur toile, 92 x 73 cm. Collection privée. © Abdallah Benanteur. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

BENANTEUR - UNE PASSION A PARTAGER. PEINTURES, 1955-2011.

Claude Lemand.

Né en 1931 à Mostaganem, Abdallah Benanteur, l’un des fon­da­teurs de la pein­ture algé­rienne moderne, a baigné dans un milieu fami­lial et cultu­rel algé­rien sen­si­ble à l’écriture et au livre manus­crit enlu­miné, à la poésie mys­ti­que musul­mane, à la musi­que et au chant anda­lous. Il s’établit à Paris en 1953, dont il fait sa capi­tale de vie, de créa­tion et de rayon­ne­ment inter­na­tio­nal. Imprégné par la grande pein­ture des musées de France et d’Europe, il a su créer une oeuvre per­son­nelle, des pay­sa­ges poé­ti­ques bai­gnés par la lumière de sa Méditerranée natale et de sa Bretagne d’adop­tion, des pay­sa­ges tantôt abs­traits et tantôt peu­plés des sil­houet­tes d’un peuple en marche.

Son œuvre est le reflet d’une vision idéa­liste, huma­niste et uni­ver­sa­liste, issue de deux concep­tions du monde qui l’ont suc­ces­si­ve­ment influencé et dont il a inté­gré pro­fon­dé­ment les caté­go­ries, car elles cor­res­pon­daient à son idéal humain, esthé­ti­que et social : le mou­ve­ment soufi qu’il a connu enfant en Algérie (poèmes, pro­ces­sions, cal­li­gra­phie et livres enlu­mi­nés) et le mou­ve­ment com­mu­niste uto­piste qui l’a marqué dans les années 50 en France, tous deux pro­ches du boud­dhisme de cet Extrême-Orient dont il connaît si bien et admire tant les poètes et les pein­tres (sagesse, poésie et pein­ture : pay­sage idéal et place modeste et har­mo­nieuse de l’homme dans la nature). Benanteur aurait aimé vivre et tra­vailler dans un pays et à une époque où cet idéal humain, esthé­ti­que et social, pôu­vait exis­ter encore : la fin du Moyen-Age euro­péen ou l’apogée de la civi­li­sa­tion arabo-anda­louse. »

(Claude Lemand, Le Fleuve et le Volcan, in BENANTEUR, Œuvres gra­phi­ques, Claude Lemand Editeur, Paris, 2005)


Voir Publications. Deux livres dis­po­ni­bles :

- BENANTEUR, Monographie Volume 1. Peintures.

- BENANTEUR, Monographie Volume 2. Oeuvres Graphiques

Copyright © Galerie Claude Lemand 2012.

Réalisation :: www.arterrien.com