PHOTOS & VIDEOS de la DONATION LEMAND - Photographies de Halida BOUGHRIET.

Du 17 septembre au 9 octobre - Espace Claude Lemand

  • Halida BOUGHRIET, Mémoire dans l’oubli 1.

    Mémoire dans l'oubli 1, 2010-2011. Tirage Lambda contrecollé sur Dibond, 120 x 180 cm. Signé et numéroté par l’artiste. Edition de 5 + 2 EA. Donation Claude & France Lemand 2020. Musée, Institut du monde arabe, Paris. © Halida Boughriet. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

  • Halida BOUGHRIET, Mémoire dans l’oubli 2.

    Mémoire dans l’oubli 2, 2010-2011. Photographie originale, tirage Lambda contrecollé sur Dibond, 120 x 180 cm. Signé et numéroté par l’artiste. Edition de 5 + 2 EA. Donation Claude & France Lemand 2020. Musée, Institut du monde arabe, Paris. © Halida Boughriet. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

  • Halida BOUGHRIET, Mémoire dans l’oubli 3.

    Mémoire dans l’oubli 3, 2010-2011. Photographie originale, tirage Lambda contrecollé sur Dibond, 120 x 180 cm. Signé et numéroté par l’artiste. Edition de 5 + 2 EA. Donation Claude & France Lemand 2020. Musée, Institut du monde arabe, Paris. © Halida Boughriet. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

  • Halida BOUGHRIET, Mémoire dans l’oubli 4.

    Mémoire dans l’oubli 4, 2010-2011. Photographie originale, tirage Lambda contrecollé sur Dibond, 120 x 180 cm. Signé et numéroté par l’artiste. Edition de 5 + 2 EA. Donation Claude & France Lemand 2020. Musée, Institut du monde arabe, Paris. © Halida Boughriet. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

  • Halida BOUGHRIET, Mémoire dans l’oubli 5.

    Mémoire dans l’oubli 5, 2010-2011. Photographie originale, tirage Lambda contrecollé sur Dibond, 120 x 180 cm. Signé et numéroté par l’artiste. Edition de 5 + 2 EA. Donation Claude & France Lemand 2020. Musée, Institut du monde arabe, Paris. © Halida Boughriet. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

  • Halida BOUGHRIET, Mémoire dans l’oubli 6.

    Mémoire dans l’oubli 6, 2010-2011. Photographie originale, tirage Lambda contrecollé sur Dibond, 120 x 180 cm. Signé et numéroté par l’artiste. Edition de 5 + 2 EA.Donation Claude & France Lemand 2020. Musée, Institut du monde arabe, Paris. © Halida Boughriet. Courtesy Galerie Claude Lemand, Paris.

Photographies de Halida BOUGHRIET.

Mémoires dans l’Oubli, 2010-2011.

Série de 6 pho­to­gra­phies. Tirage Lambda contre­collé sur Dibond, 120 x 180 cm.
Signé et numé­roté par l’artiste.
Donation Claude & France Lemand 2020.
© Artiste. Musée, Institut du monde arabe, Paris.

Émilie Goudal, his­to­rienne de l’art.

" Cette série uti­lise également le prin­cipe du détour­ne­ment. Le réfé­rent esthé­ti­que orien­ta­liste de l’oda­lis­que est alors décons­truit pour trans­for­mer le corps-objet de l’ima­gi­naire colo­nial en sujet social actif et reven­di­ca­tif. Des ancien­nes moud­ja­hi­date sont pho­to­gra­phiées assou­pies sur le sofa d’un salon contem­po­rain de style orien­tal.

Ces femmes âgées, mon­trées dans le confi­ne­ment d’un inté­rieur domes­ti­que, conser­vent un savoir mémo­riel dont la pré­sence est maté­ria­li­sée par la lumière nim­bant les contours de leurs visa­ges. Elles sem­blent ici dans l’attente d’être ani­mées, avant que le temps n’enferme à tout jamais une parole restée dans l’anti­cham­bre de l’his­toire.

Le poids du regard artis­ti­que mas­cu­lin cons­truit en période colo­niale a fixé dans une posi­tion las­cive ces femmes algé­rien­nes, assi­gnées tout à la fois à une méto­ny­mie d’un ter­ri­toire à conqué­rir, au confi­ne­ment et au silence par la néga­tion sur le long terme de leur accès même à la parole et de leur enga­ge­ment dans le monde social. Dans ces oeu­vres, l’esthé­ti­que orien­ta­liste et le réfé­rent colo­nial atta­chés à la figure fémi­nine algé­rienne sem­blent néces­sai­res à exor­ci­ser pour entrer dans l’his­toire sociale du pays à tra­vers des figu­res de pas­seu­ses de témoin, d’admo­ni­tri­ces silen­ciées."

Copyright © Galerie Claude Lemand 2012.

Réalisation :: www.arterrien.com